The following press article remains untranslated to preserve the authenticity of the author.

Deep Sky s’associe à la jeune pousse québécoise Skyrenu

Marc Tison |  La Presse
Publié le 9 janvier 2024 

Une illustration prospective d’un système modulaire de Skyrenu en mesure de traiter 1000 tonnes de CO2 par an directement sur un site de résidus miniers.

L’entreprise montréalaise a annoncé lundi une entente avec la toute jeune pousse (verte) québécoise Skyrenu, qui a mis au point une technologie avant-gardiste de captage direct du carbone dans l’air (CDA).
L’entreprise de Sherbrooke fournira et installera en 2024 une unité de CDA d’une capacité d’élimination de 50 tonnes de CO2 par année sur le site d’essai Alpha de Deep Sky.
Les deux partenaires veulent ainsi valider la technologie de Skyrenu en vue d’un déploiement commercial au Canada.
Skyrenu a mis au point un système modulaire qui combine le captage direct dans l’air avec un processus de carbonatation des résidus miniers pour emprisonner le CO2 dans la roche de façon permanente, directement sur les sites miniers.
Ce partenariat « permettra de démontrer notre technologie au Québec », a commenté par courriel le président de Skyrenu, Gabriel Vézina. « Ce contrat avec Deep Sky accroîtra grandement la visibilité de notre entreprise et de sa technologie au Québec, au Canada et à l’international. »
Issue de l’Université de Sherbrooke, l’entreprise a été créée en 2021 sur la base des travaux entamés en 2018 par ses deux cofondateurs, le professeur de génie Martin Brouillette et l’ingénieur de recherche Gabriel Vézina.
L’équipe d’étudiants qui avait travaillé sur le concept a été lauréate en 2021 du concours étudiant XPRIZE Carbon Removal (mis sur pied par Elon Musk).


https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2024-01-09/deep-sky-s-associe-a-la-jeune-pousse-quebecoise-skyrenu.php